9 Mars 2018

L'histoire et les enjeux d'ActInSpace

Didier Lapierre, responsable de la valorisation et du transfert de technologies au CNES de Toulouse, coordonne le hackathon ActInSpace depuis sa création en 2014. Il partage avec le Journal des Entreprises l'histoire et les futurs enjeux de l'événement.

Quel est le principe de l’événement Act In Space ?

Didier Lapierre : Tout commence avec l’Esa Business Incubation Center (Esa BIC) Sud France, l’incubateur de l’agence spatiale européenne. Il existe 16 structures de ce type en Europe, dont une en France à Toulouse créée en 2013. Sa mission est d’accueillir les start-up qui utilisent des technologies issues du spatial et les appliquent à un autre domaine. Mais ces jeunes pousses sont difficiles à trouver. Alors, avec les neuf membres d’Esa BIC Sud France (Aerospace Valley mandataire, cluster SAFE, Cnes, incubateurs Theogone et Midi-Pyrénées, et quatre incubateurs à Bordeaux, Bidard, Montpellier et en région PACA), nous avons lancé en 2014 dans la Ville rose la première édition du hackathon Act In Space.

Pour voir l'intégralité de l'article, vous pouvez cliquer sur  ce lien: https://www.lejournaldesentreprises.com/toulouse/article/act-space-la-version-2018-presentee-par-le-coordinateur-didier-lapierre-117492 


Interview réalisée par Fleur Olagnier au Journal des Entreprises.