28 Mai 2015

En déplacement

J’ai besoin de communiquer en situation de mobilité dans les zones blanches : la solution du terminal léger

Utiliser son téléphone portable est a priori possible partout en France. Partout ? Même si le territoire est bien couvert, à certains endroits il est difficile voire impossible d'être connecté. Ce sont les « zones blanches ».
Les systèmes de télécommunication par satellite proposent des appareils mobiles capables d’émettre et recevoir, même dans ces zones. Ils prennent la forme de téléphone portable (en légèrement plus volumineux), ou d'un appareil de la taille d'un ordinateur ultra portable : ce sont les terminaux légers.

Situation de mobilité


Le métier de Monsieur R. l'amène à se déplacer dans des régions où le téléphone portable ne fonctionne pas parfaitement : « Je ne peux pas passer d'appel, aucun réseau n'est disponible » ; « régulièrement, je n'entends pas bien mon correspondant : sa voix est métallique, hachée. La conversation se coupe lorsque je me déplace. »

Monsieur Y. observe la faune et la flore dans les vallées des Pyrénées : « Je suis sur le terrain, en montagne, et j'ai besoin d'envoyer des données (photographies, observations) au siège de mon organisation, qui va les traiter et me les renvoyer. La plupart du temps, ces échanges sont très longs avec les moyens à ma disposition aujourd'hui. Parfois même, je suis contraint de me déplacer pour pouvoir transmettre. »

En utilisant un terminal léger de télécommunications par satellite, tous deux restent toujours connectés avec leurs correspondants. Madame Y. peut se concentrer sur ses observations. Monsieur R. reste joignable à tout moment.

J’ai besoin de communiquer en situation de mobilité dans les zones blanches avec un terminal véhiculaire :

Utiliser son téléphone portable est a priori possible partout en France. Partout ? Même si le territoire est bien couvert, à certains endroits il est difficile voire impossible d'être connecté. Ce sont les « zones blanches ». Si un terminal léger peut être envisagé dans la plupart des cas, certaines situations nécessitent des moyens de plus grande ampleur. Celles-ci restent néanmoins très accessibles.

terminal véhiculaire


La laiterie G. dispose d'une flotte de véhicules de collecte du lait en zone de montagne. Elle met en place un suivi automatisé des trajets des camions de collecte par GPS, ainsi qu'une transmission d'informations sur le lait collecté dans chaque élevage, qui aident à la planification de la production. Ces informations proviennent de mesures effectuées automatiquement par des appareils embarqués sur le camion, ou saisies par le chauffeur sur tablette tactile. « Nous avons envisagé d'utiliser des réseaux terrestres pour rester en contact avec les chauffeurs et effectuer les échanges de données avec les camions. Après un test sur une tournée, il s'est avéré que ce n'était pas fiable. Nous avons des tournées où le camion capte le réseau uniquement 15 minutes avant d'arriver à la laiterie, ce qui nous fait perdre tous les avantages du système. »

Avec un terminal satellite embarqué sur les camions, la transmission de données s'effectue véritablement en temps réel. De plus, les chauffeurs peuvent communiquer partout, ce qui est particulièrement intéressant lors d’intempéries hivernales.

Je pars en mission à l'étranger et j'ai besoin de communiquer

Etranger


T. travaille pour une entreprise qui aide les producteurs de cacao à mieux conduire leurs cultures. Il est chargé de visiter les exploitations agricoles, d'analyser leurs méthodes de culture et de récolte, proposer et suivre les actions d'amélioration : « Je me déplace beaucoup, dans plusieurs régions du monde. A chaque mission je suis amené à me rendre dans des endroits où l'accès à un réseau de qualité est aléatoire. J'ai besoin de pouvoir appeler le siège de mon entreprise, de rester joignable, et de me connecter à ma messagerie. »

L'entreprise W. construit des routes dans des zones enclavées, dans le monde entier. Elle détache des équipes techniques sur chaque chantier, et dispose d'une équipe d'experts qui se déplacent sur les chantiers en cours pour répondre aux demandes de soutien et suivre l'avancement des travaux : « Je suis en déplacement 40 à 50 % du temps sur nos chantiers, pour des séjours de une à deux semaines sur place.  La plupart du temps, c'est compliqué, voire impossible d'utiliser un téléphone mobile classique. Et quand ça fonctionne, la qualité n'est pas au rendez-vous. Et tout cela sans parler du prix des communications. En plus je souhaite accéder à mes messages et à certaines applications techniques ».

Dans ces deux cas de figure, avec une solution de télécommunications par satellite, l'entreprise peut mettre à disposition de ses experts mobiles un équipement léger qui leur permet de rester connectés tout au long de leur mission, quels que soient les pays et régions où ils vont.

Publié dans :