28 Mai 2015

Le satellite pour tous

Parmi les nombreuses applications satellitaires dont l'usage s'est banalisé au fil des ans, le bulletin météorologique diffusé chaque jour par les médias en est devenu le symbole. Il est pourtant loin d’être seul. Désormais, un nombre croissant d'activités professionnelles ou personnelles recourent au satellite pour recevoir ou transmettre des informations.

Ce moyen de communication s'est imposé pour plusieurs raisons :
  • En premier lieu, le satellite assure une couverture globale et dessert sans distinction étendues maritimes, espaces aériens et zones terrestres (agglomérations, îles lointaines, sommets enneigés ou zones désertiques).
  • Il constitue souvent le seul recours pour combler la fracture numérique et fournir téléphonie et accès internet haut débit dans des zones isolées ou peu développées. (lien vers Internet par satellite)
  • Indépendant des conditions météorologiques, le satellite fonctionne en permanence et résiste aux catastrophes naturelles.
  • Il est parfois le seul point de contact avec le monde pour des explorateurs en plein désert ou des navigateurs au milieu des océans (lien vers les Moyens mobiles)
  • Enfin, c'est le seul vecteur de communication capable de transmettre au monde entier, et simultanément en tout point du globe, un événement sportif mondial ou les images d'une catastrophe majeure. (lien vers Télévision)

Internet par satellite : zoom sur le haut débit pour les particuliers et les professionnels

Internet par satellite, c'est le haut-débit enfin accessible à tous.

A l'inverse des solutions traditionnelles d'accès à internet (ADSL, fibre optique) qui sont dépendantes de l'éligibilité de l'utilisateur, les solutions d'accès par satellite sont disponibles pour tout le monde, quelle que soit la situation géographique de l'utilisateur. Grâce au satellite, il est possible d'avoir une connexion rapide (jusqu'à 20 Mb/s aujourd'hui), économique (à partir de 20€/mois) et permettant l'ensemble des usages d'internet (web, mail, téléphonie, visio conférence, ...).

Comment ça marche ?

Un abonné ADSL ou fibre dispose d'un boîtier (box) relié par fil téléphonique ou fibre optique à son opérateur qui lui fournit alors l'accès à Internet. Dans le cas d'un accès par satellite, le lien filaire (cuivre ou fibre optique) est remplacé par un lien radio qui nécessite l'ajout d'une petite parabole pour communiquer avec le satellite.
Pour l'utilisateur, rien ne change : assis dans son canapé, il peut surfer sur internet avec sa tablette connectée en Wifi, regarder sa série préférée en streaming sur sa télé connectée, envoyer ses dernières photos de vacances à ses amis, ou discuter sur skype avec un parent qui vit à l'étranger...

Ces offres peuvent également répondre à des besoins professionnels : la PME située en zone grise qui souhaite être présente sur internet, le télétravailleur qui vit à la campagne ou en périphérie d'une grande ville sont des utilisateurs potentiels des offres d'accès à internet par satellite.

Grâce aux avancées technologiques et à la concurrence à laquelle se livrent les opérateurs, les coûts de l'internet par satellite sont aujourd'hui équivalents à ceux des offres ADSL.

Moyens mobiles : des contrées reculées aux situations de déplacements

Moyens mobiles

Quel est le point commun entre celles et ceux qui :

  • parcourent les régions reculées de l'Indonésie, à la recherche d'un papillon rare...
  • explorent le 6ème continent, cette vaste étendue de déchets, grande comme 5 fois la France au milieu de l'Océan Pacifique...
  • traversent les mers, seuls sur des bateaux de 60 pieds...
  • apportent leur soutien à des populations en danger au travers de leurs actions humanitaires...
  • suivent à la trace des médicaments sur plusieurs milliers de kilomètres pour s'assurer que leur transport s'effectue dans de bonnes conditions...

Ils sont tous différents mais ils ont tous un besoin de communiquer dans des situations géographiques particulières (soit parce qu'ils sont mobiles, soit parce qu'ils sont dans des zones où aucun moyen de communication n'est disponible), de façon à faire connaître leur action au reste du monde ou assurer leur propre sécurité.

C'est le satellite qui rend possible ces communications. Grâce à des constellations de satellites situées sur des orbites basses (il y a du GEO aussi), les réseaux mondiaux de communication sont accessibles en tout point du globe au moyen de terminaux légers et simples à mettre en œuvre.

Plus près de nous, ces moyens mobiles sont également utilisés pour suivre des transports de matières dangereuses ou pour s'assurer de l'arrivée à bon port de produits ou denrées cheminant sur plusieurs centaines voire milliers de kilomètres.

Les besoins de communication en situation de mobilité prennent donc une part de plus en plus importante dans les activités humaines. Le satellite est aujourd'hui une réponse à ces nouveaux usages.

Télévision :

Le réseau hertzien terrestre reste encore aujourd'hui le mode de diffusion le plus utilisé en France pour recevoir la télévision. Viennent ensuite le satellite puis le câble. Cependant, si toutes ces technologies de télédiffusion sont complémentaires, l'offre de télévision par satellite croît à une allure fulgurante.

Chaque année, partout dans le monde, des bouquets de chaînes et de radios toujours plus riches prolifèrent. De nouveaux services font également leur apparition : TV connectée, contenus personnalisés, vidéo à la demande.

Télévision par satellite

La qualité de l'image TV s'améliorant sans cesse, le débit nécessaire pour l’acheminer vers l’utilisateur augmente en conséquence : en moins de 10 ans, la résolution de l'image d'un téléviseur est passée de 768 x 576 points à 3840 x 2160 points (Ultra HD, aussi appelée 4K). Pour comparer à la photo numérique, c'est comme passer d'une image à 0,4 Mega pixel à une image à 8 Mega pixel, soit une amélioration de la finesse de l'image d'un facteur 20.
Demain, avec l'arrivée de la 8K,  les images auront une finesse de 7680 x 4320 points, soit l'équivalent de 32 Mega pixel. Les foyers s’équipent de plus en plus pour suivre cette évolution.

Seul le satellite est aujourd'hui capable d'acheminer un tel flux d'informations vers plusieurs millions d'utilisateurs simultanément où qu’ils soient.

Publié dans :