31 Juillet 2017

Polarisation en observation de la Terre

Invention disponible sous licence. Ref. CNES B1426. Mesure et exploitation de l’état polarimétrique du rayonnement solaire retourné vers l’espace par la surface terrestre et son atmosphère.

Version PDF en français (pdf - 746.99 Ko)

English PDF version (pdf - 658.35 Ko)

Optique, radar
Optique, radar

Synthèse de l'invention

Invention permettant d’accroitre la capacité des systèmes d’observation de la Terre en ajoutant aux classiques dimensions spatiales et spectrales, la dimension polarimétrique de la lumière.

Solution de l’invention basée sur un capteur d’image avec au minimum deux filtres polarisants.

Avantages technologiques

Des éléments non visibles en imagerie traditionnelle deviennent visibles.

Les signatures spectro-polarimétriques sont accessibles et apportent de nouvelles informations comme la texture des sols et des objets, de l’état de maturité des feuillages, du repérage de polluant sur les surfaces marins, d’identifier des camouflages.

Possibilité d’acquérir l’information polarimétrique dans des bandes spectrales distinctes (la signatures spectro-polarimétriques donne accés à des informations subtiles et inédites : maturité des végétaux, repérage de polluant sur les surfaces marins, identification fine des camouflages…

Accommodation possible avec un mode de prise de vue de type push-broom et matricielle.

Bénéfices commerciaux

Diverses dispositions de capteurs sont proposées

Capacité de détecter de nouvelles signatures dans les images spatiales qui ne relèvent pas de l’imagerie multi spectrale classique

Ajout d’une dimension pour recueillir une quantité d’information nouvelle, notamment en imagerie haute résolution spatiale

Applications potentielles

Spatial

Non spatial : Défense, Agriculture, Environnement, Militaire

Publié dans : 
A propos de :