10 Avril 2017

Spatial : l’ESA BIC Sud France a accueilli huit nouvelles start-up

L'incubateur de l'Agence Spatiale européenne, l'ESA BIC Sud France en plein recrutement.
logo_esa_bic_sud_france.png

ESA BIC Sud France, centre d'incubation de l'Agence Spatiale Européenne

Créée en 2013, l’ESA BIC Sud France est une structure unique en France, pilotée par le pôle Aerospace Valley en association avec le CNES et le pôle Pégase (en Provence-Alpes-Côte d'Azur). Cette structure est un incubateur d’entreprises de l’Agence spatiale européenne (ESA) qui permet de favoriser la création de start-up fondées sur le transfert de technologies issues du domaine spatial vers d'autres domaines. Depuis sa création, l’ESA BIC Sud France a déjà accueilli trente-trois entreprises.

Durant le mois de mars, l’incubateur français a accueilli huit nouvelles start-up choisies par un comité de sélection réuni à Bordeaux au début du mois. Parmi ces huit nouvelles entreprises, deux d’entre elles, O’sol et Upalgo, ont été créées à la suite du concours Act In Space, un hackathon mis en place par le CNES en partenariat avec l'ESA et l'ESA BIC Sud France depuis 2014.

Les huit startups incubées par l’ESA BIC Sud France au mois de mars :

Nively
Créée en 2015, la start-up de Giuliana Ucelli et Giuseppe Conti s’est spécialisée dans la localisation en temps réel des personnes et des objets pour les hôpitaux et les centres de santé. Son objectif est d'augmenter la sécurité des séniors par l'utilisation d'un système de positionnement très précis qui détecte les situations à risque pour permettre à l'entourage et aux soignants de réagir en amont.

Upalgo
Ses fondateurs ont participé à Act In Space en 2016 avant de créer leur start-up. Ils ont développé une technologie permettant de détecter automatiquement les pannes de système. En s’appuyant sur la technologie du CNES intégrée au sein de leur prototype, Upalgo offre une solution de prédiction de pannes pour de nombreuses industries.

O'Sol
O’Sol a été créée lors de la première édition du concours Act In Space dans le but de développer des générateurs solaires pouvant se déployer et se replier. S’appuyant sur le mécanisme de déploiement des satellites, leur solution s’adresse aujourd’hui à la production d’énergie pour les missions humanitaires des organisations non gouvernementales.

Waynote
La start-up Waynote propose une expérience unique en racontant les paysages en audio et propose des pauses pour faire de petites découvertes. Cette application mobile permet grâce à la géolocalisation d’offrir des contenus touristiques et culturels spécifiquement adaptés à la mobilité.

SnapPlanet
L’objectif de cette start-up est de rendre accessible à tous les images spatiales grâce à une application de type réseau social. Leur prototype combine les données publiques et commerciales tout en proposant les avantages d’un réseau social. SnapPlanet veut être un catalyseur pour l'innovation et la création de nouveaux services basés sur les données d'observation de la Terre.

Proessa Sport
En cours de création, cette start-up cherche à développer des produits à destination des cyclistes. Il s’agira de dispositifs pour permettre aux cyclistes de gérer leurs parcours et balades à vélo mais aussi d’évaluer leurs performances. La start-up s’appuiera sur les signaux GNSS, un brevet du CNES et l’expertise développée par le porteur du projet pendant son parcours professionnel au CNES.

LK Spatialist
Créée en juin 2015, la start-up LK Spatialist propose une plateforme d'applications Système d'informations géographiques en ligne (SIGWeb) dédiées aux métiers du foncier et de l'aménagement des territoires. L'application en ligne destinée aux professionnels de l'immobilier permet de visualiser, sur un plan, toutes les réglementations urbanistiques en vigueur sur une parcelle de terrain donnée. Grâce à une simple recherche sur la base de plusieurs critères en fonction du type de logement voulu par les promoteurs immobiliers, ils peuvent connaître immédiatement les parcelles qui y correspondent.

Zephyr Exalto
Créée en 2016, Zephyr développe une gamme de solutions photovoltaïques. Les kits sont facilement déployables dans le but de cibler des zones difficilement accessibles et/ou sinistrées pour porter secours aux victimes de catastrophes naturelles. Opérationnel en 12heures, un kit permettra d’alimenter un hôpital de fortune, d’apporter de la lumière et du chauffage. Cette jeune entreprise s'appuie sur des brevets en propre pour le contrôle d'altitude mais également sur l'expertise du CNES pour les ballons stratosphériques.